selloum village kabyle

selloum village kabyle de la wilaya de bouira

03 septembre 2009

La Kabylie connaît ses wilayas délèguées

Nouveau découpage administratif
La Kabylie connaît ses wilayas délèguées

l Azazga, Draâ El-Mizan, Azeffoun, Aïn El-Hammam (Tizi-Ouzou)

l Akbou, Kherrata (Béjaïa)

l Aïn Bessam, Sour El-Ghozlane, Lakhdaria (Bouira)

Tizi-Ouzou s’est taillée la part du loin dans le nouveau découpage administratif dont le projet a été soumis avant-hier en Conseil de gouvernement, pour étude et élaboration. En effet, dudit projet présenté par le ministère de l’Intérim, Yazid Zerhouni, devant les ministres, il ressort que la wilaya de Tizi-Ouzou sera dotée de quatre nouvelles wilayas déléguées, il s’agit des daïras d’Azazga, Aïn El-Hammam, Azzefoun et Draâ El-Mizan. L’information révélée hier par un confrère a surpris certains observateurs car s’il était presque quasi certain pour les daïras de Draâ El-Mizan et Azazga de devenir des wilayas déléguées, il n’en est pas de même pour Aïn El-Hammam et Azeffoun même si ces dernières méritent amplement ce nouveau statut au vue de la densité de la population et leur emplacement géographique.

Akbou - Kherrata, deux wilayas déléguées à Béjaïa

Si la wilaya de Tizi-Ouzou bénéficie de quatre wilayas déléguéés, Béjaïa en aura deux. Le projet de Zerhouni fera des daïras d’Akbou et Kherrata, deux nouvelles wilayas déléguées alors qu’à Bouira, Aïn Bessam, Sour El-Ghozlane et Lakhdaria auront également le statut de wilayas déléguées, selon les mêmes sources qui indiquent que les wilayas déléguées seront dotées de toutes les direction nécessaires qui auront à leur tête des directeurs exécutifs délégués dont le contrôle sera légué à l’assemblée populaire de wilaya.

Ces directeurs délégués seront installés par décret exécutif de même que les walis dont la nomination sera régie par les mêmes dispositifs.

Le projet présenté par le ministre de l’Intéreur fait également état de la promotion de 95 daïras au rang de wilayas déléguées.

A l’image d’El Eulma et Aïn Oulmane, dans les wilayas de Sétif, Bordj Ménaeïl et Dellys à Boumerdès, Raïs El-Oued à Bordj Bou-Arréridj, alors qu’Alger, la capitale n’a pas été touchée par le nouveau découpage.

A. Z.

revenir à la rubrique "L'événement" 

Posté par djamelslimani à 18:02 - ARTICLE DE PRESSES - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire